« OGM cachés », le gouvernement nous prend pour les cobayes des firmes agrochimiques / une tribune signée par le CRIIGEN

« OGM cachés », le gouvernement nous prend pour les cobayes des firmes agrochimiques / une tribune signée par le CRIIGEN

Le CRIIGEN fait partie des signataires de cette tribune

 

Les ONG auteures de cette tribune déplorent « l’inertie des pouvoirs publics » qui ont permis aux cultures d’« OGM cachés » de se poursuivre en France. Ces « éponges à pesticides » mettent pourtant en danger consommateurs et agriculteurs.
Il y a un an, le 25 juillet 2018, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu un arrêt historique concernant les biotechnologies végétales.

Elle répondait à plusieurs questions posées par le Conseil d’État, à la suite d’un recours juridique de neuf organisations [1] paysannes et de la société civile françaises. Il s’agissait pour elles d’obtenir un moratoire sur la vente et la culture des variétés rendues tolérantes à des herbicides (VrTH).

L’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne permet de lutter contre les « OGM cachés »

Pour savoir plus : https://reporterre.net/OGM-caches-le-gouvernement-nous-prend-pour-les-cobayes-des-firmes-agrochimiques

Fermer le menu