Nouvelle étude publiée dans AECT –  Analyse de l’étude sur le MON 863 par le CRIIGEN

Nouvelle étude publiée dans AECT –  Analyse de l’étude sur le MON 863 par le CRIIGEN
SONY DSC

 

 Analyse de l’étude sur le MON 863 par le CRIIGEN

« Une nouvelle analyse d’une étude avec des rats nourris d’un maïs génétiquement modifié révèle des signes de toxicité hépatorénale » de Gilles-Eric Séralini, Dominique Cellier, et Joël Spiroux de Vendômois. Pour la première fois au monde, une étude des risques sur la santé d’un maïs transgénique autorisé à la consommation montre des signes de toxicité hépatique et rénale. Il s’agit d’une contre-expertise réalisée par le CRIIGEN de l’étude réglementaire réalisée par la compagnie Monsanto sur des rats nourris au maïs OGM (MON 863) pendant trois mois. 

Réf. article : Arch. Environ. Contam. Toxicol. 52, 596–602 (2007) http://www.springerlink.com DOI: 10.1007/s00244-006-0149-5

Télécharger l’article en français

Communiqué de presse

Press release of New analysis of a rat feeding study with a genetically modified maize reveals signs of hepatorenal toxicity

 

Fermer le menu