L’eugénisme libéral, un « eugénisme de marché »

L’eugénisme libéral, un « eugénisme de marché »

Dans une interview accordée au journal La Décroissance, Jacques TESTART, membre du CRIIGEN, dénonce les risques du projet de loi de bioéthique, ainsi que la « renaissance » de l’eugénisme, « nourri[e] de l’idéologie libérale et de la compétition exacerbée entre les personnes, les entreprises et les États ». Un eugénisme basé « non pas sur un État fort et autoritaire, mais sur la demande par la population de choisir des traits de sa descendance ». « Bien sûr, c’est surtout l’offre qui crée la demande, estime Jacques TESTART. On pourrait dire que c’est un eugénisme de marché et non étatique. ». Lire la suite sur le site de Jacques Testart…