Les perturbateurs endocriniens et la grossesse

Les perturbateurs endocriniens et la grossesse

 

Réflexions en Gynécologie-Osbétrique, Juin 2008, Tome 1 – n°2, p 56-59

Par Nora Benachour et Gilles-Eric Séralini – Juin 2008

 

L’exposition des fœtus à des combinaisons de xénobiotiques provenant de l’environnement maternel a été montrée comme ayant des effets synergiques, complexes, et des effets retards, ces dernières années.

L’ensemble de notre environnement est pollué et les cellules fœtales sont déjà contaminées in utero par des xénobiotiques qui se lient au moins par dizaines, de manière covalente, à leur ADN, favorisant des mutations et maladies génétiques, futurs cancers hormono-dépendants ou maladies endocriniennes.


 

 

 

Fermer le menu