La Cour Suprême de l’Inde confirme l’importance de la biosécurité

La Cour Suprême de l’Inde confirme l’importance de la biosécurité
Indian farm hands pluck cotton at a field in Badarkha village, some 30 kms from Ahmedabad, on December 7, 2009. India is likely to harvest 29.5 million bales of cotton in 2009-10, down from 30.5 million bales estimated earlier, as floods and cyclone damaged the crop in the southern and western parts of the country. AFP PHOTO/ Sam PANTHAKY

 

Le 8 mai 2007 Cour Suprême de l’Inde a confirmé l’importance de la biosécurité au sujet des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)


21 mai 2007 – Après les auditions d’Aruna Rodrigues et de trois autres personnes le 8 mai dernier au sujet des OGM par la Cour Suprême de l’Inde, celle-ci a clairement confirmé l’importance de la biosécurité au sujet des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). En septembre 2006, l’Union de l’Inde (syndicat) a demandé à la Cour qui dirige le CAGE (Comité d’Approbation de la Génétique, autorité en Inde) « de suspendre toutes approbations jusqu’à ce que de nouvelles décisions soient prises ». En septembre dernier, la Cour n’a toujours pas décidé de cesser les essais en plein champ, soit 90 zones d’essais qui incluent la production de 32 graines expérimentales, 18 essais de bandes et 5 études de pollen pour une variété de récolte. Il y a du riz , pomme de terre, okra, tomate, arachide, brinjal, chou-fleur, chou, moutarde, ricin, maïs, sorgho et coton GM.

Fermer le menu