Le glyphosate prépare les cellules mammaires à la tumorisation par re-programmation des gènes…

Le glyphosate prépare les cellules mammaires à la tumorisation par re-programmation des gènes…

Cette étude INSERM de l’Université de Nantes et de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest montre que le glyphosate seul prédispose des cellules épithéliales mammaires humaines à une tumorisation en modifiant le fonctionnement d’un certain nombre de gènes spécifiques par modification de leur degré de méthylation. La méthylation des gènes permet de contrôler leur niveau d’expression : plus les gènes sont méthylés, moins ils s’expriment. Le glyphosate provoque une hypométhylation, et donc une surexpression d’un certains nombres de gènes, aboutissant, en présence d’un autre facteur de risque, à une tumorisation des cellules en question.

Lire la publication…

Fermer le menu