"Les populations citadines ne sont pas suffisamment protégées de la contamination mercurielle par consommation de poissons" par le Pr Jean-Paul Bourdineaud

Le méthylmercure (meHg) est la forme la plus toxique du mercure, affectant le système nerveux, et passant aisément la barrière placentaire. La principale source d’exposition humaine est la consommation de…

Continuer la lecture
Fermer le menu