Colloque multidisciplinaire sur l’évaluation des risques biotechnologiques – Mars 2011

Colloque multidisciplinaire sur l’évaluation des risques biotechnologiques – Mars 2011

Pour les chercheurs de l’Université de Caen réunis depuis une dizaine d’année au sein du Pôle risques (sociologues, juristes, biologistes, chimistes, géographes, psychologues, médecins…) ce moment a été particulièrement riche,  dans un contexte international qui nous rappelle notre vulnérabilité face à des techniques et technologies parfois dangereuses pour l’environnement et la santé et dont l’évaluation mériterait d’être régulièrement remise en cause.


Du 24 au 26 mars dernier, le Pôle Risques de la MRSH de l’Université de Caen a accueilli quatre-vingt personnes dont une quarantaine de chercheurs internationaux pour la réunion annuelle de l’ENSSER (European  Network of Scientiste for Social and Environmental Responsability) présidé par le Pr Angelika Hilbeck. Le programme de cette rencontre intitulée Sustainability and holistic assessment of technologies and biotechnologies, par sa diversité et sa richesse a illustré le caractère multidisciplinaire de la problématique de l’évaluation des risques. Ce colloque a été co-organisé par l’Université de Caen MRSH-CNRS, le Pôle Risques – Qualité et Environnement Durable, le CRIIGEN, l’ENSSER, la Fondation Sciences Citoyennes, Genok et l’Association Santé Environnement Grand Ouest (ASEGO).

Après un état des lieux européen établit par Corinne Lepage, vice présidente à la commission environnement au Parlement Européen, et un parallèle avec la situation nord américaine présenté par Louise Vandelac, directrice de l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’Université du Québec à Montréal, les conférences se sont poursuivies selon différents points de vues : celui de la  santé, de l’environnement, de l’économie, du droit et de l’éthique… Enfin les sociologues ont abordé les problématiques spécifiques de l’appréciation et du rôle des individus dans la perception des nouveaux risques technologiques tels que les nanoparticules, les OGM, l’exposition aux radiations électromagnétiques,etc…

 

Pour les chercheurs de l’Université de Caen réunis depuis une dizaine d’année au sein du Pôle risques (sociologues, juristes, biologistes, chimistes, géographes, psychologues, médecins…) ce moment a été particulièrement riche,  dans un contexte international qui nous rappelle notre vulnérabilité face à des techniques et technologies parfois dangereuses pour l’environnement et la santé et dont l’évaluation mériterait d’être régulièrement remise en cause.

 

Le Pôle Risques, Qualité et Environnement Durable (MRSH, CNRS, Université de Caen)

Co-directeurs : Frédérick Lemarchand (CEREV, département de sociologie) et Gilles-Eric Séralini (laboratoire Estrogènes et reproduction EA 2608, IBFA)

 

Ce pôle interdisciplinaire de la MRSH est une plateforme par essence pluridisciplinaire sur les thématiques liées aux risques collectifs qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle, à leur interaction  avec la société. Cette transdisciplinarité permet aux chercheurs réunis de répondre aux besoins d’expertise en matière de gouvernance et de maîtrise des risques technologiques en s’appuyant notamment sur un réseau de collaborateurs nationaux et internationaux fortement structuré.

 

Contacts : Pr Gilles-Eric Séralini : gilles-eric.seralini@unicaen.fr     

Dr Frédérick Lemarchand : frederick.lemarchand@unicaen.fr

Fermer le menu