Soutenir le CRIIGEN

Participations des Drs Joël Spiroux et Christian Vélot au colloque "Impact de l'environnement sur la périnatalité" à Marseille le 18 janvier 2019

Vendredi 1 Février 2019

 

La médecine libérale en congrèsLe 18 janvier dernier s’est tenu un très important colloque médical à Marseille organisé par l’Union Régionale des Médecins Libéraux de la région PACA. (URML PACA).


Ce colloque a réuni prés de 400 médecins sur le thème : « impact de l’environnement sur la périnatalité ». Le programme scientifique a été élaboré par notre Président et les membres de la commission « santé/environnement » de l’URML PACA. Les interventions ont toutes eu pour objectif de montrer l’impact des perturbateurs endocriniens (PE) sur la période qui s’étale de 6 mois avant une grossesse jusqu’à la fin de la petite enfance. C’est en effet une période à très grands risques car les PE peuvent avoir des effets catastrophiques sur les enfants à naître, mais aussi impacter leur vie future.


Les différents intervenants de renommée internationale ont montré l’action des PE tant sur la procréation, que sur le métabolisme, la thyroïde, les malformations néonatales et le système nerveux. Programme


Deux membres du conseil scientifique du CRIIGEN sont intervenus :  La conférence introductive fut réalisée par le Dr Joël Spiroux qui a présenté l’exemple emblématique du Distilbène (diéthylstilbestrol), cette hormone de synthèse qui fut donnée à plus de 10 millions de femmes au monde entre les années 50 et 70 et qui a entraîné ce qu’il est désormais coutume d’appeler « les enfants Distilbène » qui présentent de grosses pathologies — et cela sur trois générations — , comme, par exemple des cancers du vagin et des malformations des organes génitaux chez les garçons, sans compter des troubles métaboliques, nerveux et comportementaux…


Le Dr Christian Vélot, Président du conseil scientifique du CRIIGEN a fait une très précise et appréciée conférence sur « l’épigénétique », Il a expliqué très clairement comment le fonctionnement de nos gènes peut être modifiée par l’environnement et en particulier par les PE sans modification de la séquence de notre ADN.


La dernière intervention fut faite par le Dr Spiroux qui expliqua pourquoi la toxicologie réglementaire n’est pas apte à protéger la population ni les écosystèmes dont nous dépendons.


Nous profitons de ces quelques lignes pour remercier tous les membres de l’URML Paca pour la réalisation de ce très beau colloque.