Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Maïs OGM et ravageurs très dangereux : Octobre 2002

Jeudi 11 Janvier 2007
Le CRII-GEN a été un des premiers organismes d'experts scientifiques à expliquer le danger de l'insecte ravageur Diabrotica virgifera, importé semble-t-il depuis le continent Américain vers le centre de l'Europe où il n'existait pas, il y a plusieurs années au cours du conflit des Balkans. Une liaison est visible avec les créations de nouveaux OGM par une grande compagnie internationale, il s'agit de maïs spécialement résistants à cet insecte. Alors en effet que cet insecte était censé ne pas exister en Europe occidentale, une demande d'expérimentation en plein champs a été formulée auprès de la CGB en 1999 et autorisée, anticipant peut-être sa venue. Ceci était annoncé par la voix du Président du Conseil Scientifique (Gilles-Eric Séralini, OGM le Vrai Débat, Flammarion, 2000). Sa Présidente C. Lepage a souvent mis en garde contre l'utilisation des OGM à des fins géopolitiques. Hélas, d'après de nombreux observateurs, les insectes dévastateurs sont effectivement arrivés en France, au cours de l'été 2002. Cependant, la levée du moratoire commercial sur les OGM agricoles ne résoudrait en aucune manière les problèmes posés, car les maïs OGM concernés par le moratoire ne sont pas résistants à Diabrotica. De plus, nous dénonçons une politique qui consisterait à introduire les OGM par une sorte de chantage écologique dont il faudrait enquêter sur les origines.