Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Les rats intoxiqués par le Roundup développent une stéatose hépatique non-alcoolique

Mercredi 18 Janvier 2017

/user/image/communiquePicture_107646.pngL’utilisation intensive des pesticides à base de glyphosate comme le Roundup est responsable d’une contamination de l’eau de boisson et des aliments par les résidus de ce pesticide.


 

Les conséquences sur la santé de cette contamination ont été étudiées sur le foie de rats intoxiqués chroniquement par le pesticide Roundup à la dose de l’eau du robinet. De nouvelles méthodes haut-débit ont été appliquées pour étudier en détail 906 protéines et 673 petites molécules (nutriments, antioxidants, etc…). Le profil moléculaire des foies de ces rats reflètent le développement d’une stéatose hépatique non-alcoolique.  La stéatose hépatique non-alcoolique est la maladie du foie la plus fréquente dans les sociétés occidentales et son incidence ne cesse d’augmenter depuis quelques décennies.


 

Les formulations de pesticides sont commercialisées sous la forme de mélanges incluant des composés non réglementés considérés comme inertes. Un nombre croissant d’études attribuent des effets toxiques à ces molécules. Cette nouvelle étude suggère que les composés toxiques présents dans les formulations de Roundup pourraient avoir un rôle dans l’épidémie de maladies du foie.


Reference: Mesnage R, Renney G, Séralini GE,  Ward M, Antoniou M. (2016) Multiomics reveal non-alcoholic fatty liver disease in rats following chronic exposure to an ultra-low dose of Roundup herbicide. Sci. Rep. 6:39328