Soutenir le CRIIGEN

Revue de presse

Dr Christian Vélot "Colmar : en neutralisant un essai de vigne OGM, les faucheurs volontaires ont commis un acte salutaire"

Mercredi 28 Mai 2014
user/image/articlePressePicture_416901.png

Tribune de Christian Vélot dans Bastamag, le 28 mai 2014

 

Suite à la relaxe de 54 faucheurs volontaires ayant détruit une vigne OGM, plusieurs organismes de recherche ont critiqué le verdict et dénoncé une remise en cause du « droit à expérimenter ». Une position que ne partage pas le généticien moléculaire Christian Vélot. Énonçant les risques environnementaux générés par ce test en plein air, il interroge : « Pourquoi fabriquer cette vigne génétiquement modifiée plutôt que d’étudier des vignes déjà résistantes à des maladies virales ? ». Il plaide pour des recherches participatives : « Ce sont les paysans qui sont les premiers généticiens du monde. »

Pr Sultan : nouvelle alerte à la puberté précoce

Lundi 5 Mai 2014

 

user/image/articlePressePicture_636138.png

Charles Sultan, professeur en endocrinologie pédiatrique et les médecins du CHU de Montpellier (Hérault) voyaient 15 fillettes touchées par la puberté précoce en 1993, plus de 100 en 2013. Le scientifique met en cause l'impact des xénobiotiques et des pesticides sur les perturbations hormonales de ces fillettes.

Etude scientifique : des résidus de roundup plus importants dans l'alimentation OGM

Lundi 28 Avril 2014
user/image/articlePressePicture_714188.png

Revue de presse

 

Une nouvelle étude scientifique tend à démontrer que le soja OGM, modifié pour tolérer un ou des herbicides, contient des doses importantes de résidus d'herbicide à base de glyphosate (Roundup), dont l'impact sur la santé reste mal évalué.

Micropénis, un lien découvert avec l'exposition des foetus aux pesticides

Mercredi 16 Avril 2014

/user/image/articlePressePicture_947417.png

Revue de presse (Rue89)

 

Il y a-t-il une hausse des indicences de micropénis ? La cause peut être une exposition in utero à certains perturbateurs endocriniens, des « agents chimiques composés » responsables d’anomalies physiologiques et de reproduction, d'après les recherches du Pr Sultan, endocrinologue au CHU de Montpellier et membre du CRIIGEN.

Interview : “They [GMOs] make animals seriously ill”

Lundi 14 Avril 2014
user/image/articlePressePicture_723302.png

Interview

 

Professor Gilles -Eric Séralini is a biologist at the University of Caen and author of a controversial study on the impact of genetically modified organisms (GMOs). While in Brussels, he answered our questions.

Pesticides: une nouvelle étude du Pr. Séralini

Jeudi 30 Janvier 2014

Le professeur Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude controversée sur des effets d'un OGM et du pesticide Roundup sur des rats, persiste et signe avec un nouvelle étude montrant selon lui que les pesticides sont "deux à mille fois plus toxiques" qu'annoncés.

OGM : une nouvelle offensive est lancée contre l’étude de l’équipe Séralini

Vendredi 29 Novembre 2013

 

Reportage dans Reporterre, le 29 novembre 2013, par Marie ASTIER

 

Il y a un an, Gilles-Eric Séralini et son équipe avaient publié une étude sur le RoundUp dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology. Elle avait suscité une vive controverse. La revue, qui a intégré depuis quelques mois un ancien salarié de Monsanto, demande aujourd’hui aux chercheurs de retirer leur étude. Enjeu caché : l’autorisation de nouveaux OGM en Europe.

 

Séralini et OGM : une étude qui dérange vraiment

Jeudi 28 Novembre 2013

Actu-environnement.com

 

 

La revue Food and chemical toxicology pourrait retirer l'article de Gilles Eric Séralini sur le maïs NK603 et sur le Round up, publié en septembre 2012. Ce qui relance le débat sur l'évaluation des risques à long terme des OGM et des phyto.

 

 

Étude Séralini sur les OGM : la riposte des agences sanitaires était concertée

Dimanche 16 Décembre 2012

En octobre, six agences sanitaires européennes, dont l’EFSA, l’Anses et le HCB, se sont prononcées sur l’étude du professeur Séralini mettant en cause l’innocuité à long terme du maïs transgénique NK603. Toutes ont émis un avis négatif. Six agences indépendantes aboutissant aux mêmes conclusions, le désaveu semblait total. Sauf que ce concert était apparemment préparé, comme le révèle un document découvert par Lyon Capitale.

OGM: Séralini accuse l'autorité sanitaire européenne de faute professionnelle

Vendredi 30 Novembre 2012

 Sciences et Avenir, la revue de toute la science, le magazine de la physique, la chimie, l'histoire des sciences et de la nature

Le professeur Gilles-Eric Séralini a accusé jeudi l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) de "faute professionnelle grave" après le rejet définitif de son étude controversée sur un maïs transgénique et le refus de l'agence de réévaluer ce produit.