Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Les communiqués de presse

Bienvenue sur la page du Criigen dédiée à l'actualité et la publication des communiqués de presse de l'association. Vous trouverez ici tous les liens utiles, les informations et les documents nécessaires pour suivre l'actualité du Criigen et contacter ses membres. 

Affaire "Transparence des effets des OGM sur la santé" en Conseil d'Etat

Jeudi 25 Juin 2009

Conseil d'Etat - 24 juin 2009 

Le CRIIGEN (www.criigen.org), présidé par Corinne Lepage, avait saisi le Conseil d’Etat d’un recours dirigé contre le décret du 19 mars 2007  relatif aux OGM. Le rapporteur public qui concluait le 24 juin devant le Conseil d’Etat a proposé qu’il soit entièrement fait droit à la demande du CRIIGEN à compter du 1er janvier 2010. Il a en effet reconnu que l'obligation d’information du public n’était pas satisfaite par ce texte, en violation notamment de la Charte de l’Environnement. En particulier, le recours soulignait que la communication des études sur la santé et celles concernant après dissémination les résultats n’étaient pas assurée. Ce sujet reste pleinement d’actualité puisqu’aujourd'hui le ministère de l’agriculture refuse toujours la communication des dossiers sur l’impact sanitaire des OGM.

L’arrêt sera rendu dans une quinzaine de jours.

Pour tout contact : Bureau de Mme Lepage (01 56 59 29 56)

1er Congrès Européen sur les Pathologies Environnementales

Vendredi 19 Juin 2009

 

coll.rouenlogo.jpg 

Zénith de Rouen - Haute Normandie
Organisé par l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Haute Normandie

Un colloque sur les pathologies environnementales avec des spécialistes

Les participants en médecine générale, médecine du travail, médecine scolaire, médecine de santé publique, pneumologie, neurologie, allergologie, dermatologie, spécialistes en santé environnementale, cancérologie, endocrinologie et nutrition se sont impliqués dans cette grande réflexion d’actualité.

Découvrez toutes les sessions du congrès dans l'onglet Vidéos sur le site 
: http://www.ecep2009.eu

 

Une association de médecins demande un moratoire sur la nourriture OGM

Vendredi 19 Juin 2009

 

L'American Academy of Environmental Medicine (AAEM) vient juste de publier un appel en faveur d’un moratoire immédiat sur la nourriture génétiquement modifiée.

Dans une toute nouvelle monographie sur les denrées OGM, l’AAEM déclare que « la nourriture OGM pose un grave risque de santé » et exige un moratoire sur la nourriture génétiquement modifiée. Citant plusieurs études sur des animaux, l'AAEM conclut qu’« il y a davantage qu'un simple lien fortuit entre les OGM alimentaires et les effets néfastes de santé, » et que « les denrées génétiquement modifiées posent un grave risque sanitaire en matière toxicologique, allergique et immunitaire, pour l’équilibre de la reproduction, métabolique, physiologique et génétique. » Ce rapport est un coup dévastateur contre une industrie agro-alimentaire internationale de plusieurs milliards de dollars, et plus particulièrement contre Monsanto Corporation, le leader mondial des fournisseurs de semences OGM et des herbicides.

Dans un communiqué de presse daté du 19 mai 2009, l'AAEM, qui se décrit comme « une association internationale de médecins et de professionnels divers soucieux d'aborder les aspects cliniques de la santé environnementale, » a appelé à prendre immédiatement les mesures d'urgence suivantes, en ce qui concerne la consommation humaine des OGM :

* Un moratoire sur les OGM ; mise en œuvre immédiate sur le long terme de tests sécuritaires et de l'étiquetage des denrées OGM.

* Les médecins doivent prévenir leurs patients, la communauté médicale et le public, qu’il faut éviter la nourriture OGM.

* Les médecins doivent envisager le rôle des denrées OGM dans le processus pathologique de leurs patients.

* D’autres études scientifiques indépendantes de longue durée doivent commencer à rassembler des données pour étudier le rôle des aliments OGM sur la santé humaine.

Le Dr Amy Dean, président de l’AAEM, constate que « de multiples études animales ont montré que la nourriture OGM endommage divers systèmes de l’organisme. Devant la montée de ces évidences, il est impératif, pour la sécurité de nos patients et la santé publique, d'obtenir un moratoire sur les denrées génétiquement modifiées. » Le président de l'AAEM et le Dr Jennifer Armstrong ont souligné que « les médecins voient sans doute les effets sur leurs patients, mais ont besoin de savoir comment poser les bonnes questions. Les aliments OGM les plus communs en Amérique du Nord, sont le maïs, le soja, l’huile de colza et de graines de coton. » La monographie de l’AAEM sur les OGM peut être trouvée suraaemonline.org.

LIRE LA SUITE

 

 

Mise en demeure sur les risques

Vendredi 27 Février 2009

Dans le contexte international méfiant vis à vis des OGM (Protocole de Carthagène et en Europe) demandant une meilleure identification, et dans le contexte national (Grenelle de l'Environnement). Le CRIIGEN a décidé de PRENDRE DATE ET DE FIGER AUJOURD'HUI LES RESPONSABILITES EVENTUELLES DES DECIDEURS PRIVES ET PUBLICS. En conséquence, le CRIIGEN adresse une lettre ouverte depuis 2001 (voir rubrique en page d'accueil) aux dirigeants des firmes productrices d'OGM pour leur indiquer les risques éventuels susceptibles d'être générés par leurs produits, tels qu'ils peuvent être appréciés selon lui au regard des connaissances actuelles.

Dans la mesure où la responsabilité de la mise sur le marché est partagée avec les décideurs publics, la copie de ce courrier est également envoyé aux pouvoirs publics (lire lettre ouverte du 31/07/2001).

Ainsi, le CRIIGEN espère obliger à un débat sur les risques que les firmes agro-semencières comme certains décideurs publics cherchent délibérément à éviter.

Création d'un Comité de soutien à la Ferme de Sainte-Marthe - 10 fév. 2009

Lundi 16 Février 2009
Ce Comité de soutien a été créé pour coordonner l'élan de solidarité nationale et internationale qui s'est formé autour de la ferme de Sainte-Marthe et de son fondateur Philippe Desbrosses, après la menace de saisie-vente ordonnée par le conglomérat agro-industriel AGRALYS suite à un imbroglio juridique.

Le Comité a pour objet de réunir les fonds nécessaires pour sauvegarder l'une des dernières fermes de Sologne, pionnière de l'Agriculture Biologique en Europe, Centre Pilote de Formation agréé et Conservatoire des espèces potagères et fruitières anciennes.

Vous pouvez adresser vos dons à : Comité de soutien de la Ferme de Sainte-Marthe - Mairie de Millançay 41200.

Editorial Octobre/Novembre 2008

Mercredi 15 Octobre 2008

NOUVEL ECHEC DES OGM EN EUROPE QUI TENTENT TOUT DE MEME DE S'IMPOSER PAR LA FORCE !

En Europe, pour la 14ème année, les OGM ne décollent pas dans les cultures. A cause des pressions pour la nécessité de meilleurs contrôles sanitaires, environnementaux et sociaux, les producteurs d'OGM ont réussi à faire planter seulement 0,78% de maïs transgénique, par rapport à l'ensemble du maïs cultivé en Europe (soit 107.219 ha sur 13,7 millions) ! Il s'agit de la seule plante OGM autorisée à la culture, le maïs produisant un insecticide nouveau est appelé MON 810. Ce pourcentage insignifiant est encore réduit si l’on considère l’ensemble des OGM par rapport à l’ensemble des cultures européennes. Ceci contraste avec les importations contaminées surtout par les sojas OGM en Europe, laquelle est davantage autonome en maïs. Ces plantes contiennent des pesticides mal évalués sur la santé publique.

Le CRIIGEN réclame haut et fort dans une pétition (à signer ci-dessous)
que soient rendues publiques les analyses de sang détaillées des animaux qui ont mangé ces OGM dans les tests de toxicité réglementaires. Pour des raisons de protection industrielle, ces tests sont effectués par des laboratoires choisis par les firmes semencières qui sont ainsi juges et parties. Les gouvernements et les commissions scientifiques ont accepté la confidentialité sur ces tests qui ne durent, lorsqu’ils existent, pas plus de trois mois avec des mammifères, ce que l'on peut déjà trouver scandaleux, en opposition aux intentions législatives. L'EFSA, Agence Européenne de Sécurité Sanitaire, propose de ne plus exiger ces tests de trois mois, comme ce fut déjà le cas en septembre 2008 pour un nouveau soja OGM importé tolérant à un herbicide. Cet herbicide (le glufosinate ammonium) a pourtant été considéré comme neurotoxique dans des publications scientifiques. L'ensemble de ce laxisme rendrait les OGM plus rentables et faciliterait grandement leur diffusion.

Nous en appelons à une plus grande rigueur scientifique et à une totale transparence pour protéger l'ensemble de nos concitoyens.

 

Etude sur les effets du Roundup sur des cellules humaines - Avril 2007

Mardi 1 Juillet 2008

Professor Séralini’s group, in the University of Caen, France, just published a study on the previously unknown toxic effects of Roundup on human embryonic cells. Roundup is the major herbicide in use worldwide, including on GMOs for food and feed...

 Read more

L’équipe du Professeur Séralini à l’Université de Caen vient de publier un article sur les effets toxiques jusqu’alors inconnus du Roundup sur des cellules embryonnaires humaines. Le Roundup est le principal herbicide utilisé au monde, y compris sur OGM alimentaires...

Témoignage de Marcel-Francis Kahn sur l'AFIS

Vendredi 28 Mars 2008

Je faisais partie du Comité scientifique et de patronage  de l'AFIS qui édite le bulletin "Science et pseudo-science". Je combat depuis  longtemps en médecine tous les charlatanismes. Il ne vous a peut-être pas échappé que, sous l'influence de son rédacteur en chef Jean-Paul Krivine, l'AFIS s'est transformée - sans que notre avis soit sollicité - en un véritable lobby pro OGM. Certes, je ne suis pas du tout persuadé que le maïs MON810 ou d'autres soit toxique. Ce que j'ai lu ne m'en convainc pas. Mais en revanche je combats la stratégie monopolistique agressive de Monsanto et de ses diverses sociétés  écran. J'ai donc demandé à la rédaction de Science et Pseudoscience que mes  lettres où je demandais (avec courtoisie et sans mettre en cause a priori leur  honnêteté scientifique...) que Marcel Kuntz et Louis-Marie Houdebine indiquent  leurs liens avec Monsanto et ses filiales, comme en médecine (je m'occupe d'un  journal scientifique médical) il est devenu obligatoire de préciser ce qu'on  nomme conflits d'interêt.

La publication de mes courriers et la réponse à mon  interrogation m'ont été refusées  bien que j'avais indiqué que ma présence au  sein des comités scientifiques et de patronage dépendrait de cette  publication ; j'ai donc démissionné de ces deux comités et j'ai indiqué que je rendrai public cette démission.

 

Avec toute ma sympathie,
Docteur Marcel-Francis KAHN,
Professeur (émérite) de Médecine Paris 7 

MON 863 : un maïs OGM autorisé impropre à la consommation - Mars 2007

Jeudi 15 Mars 2007

Un cas grave

Pour la première fois au monde, une étude des risques sur la santé d’un maïs transgénique autorisé à la consommation montre des signes de toxicité hépatique et rénale (1). Il s’agit d’une contre-expertise réalisée par le CRIIGEN de l’étude réglementaire réalisée par la Compagnie Monsanto sur des rats nourris au maïs OGM (MON 863) pendant trois mois. Celle-ci a été utilisée pour l’autorisation de commercialisation internationale de ce maïs. Ces éléments sont suffisants pour exiger d’autres études et, dans l’attente, le retrait de la consommation du maïs OGM MON863, lequel ne peut donc plus être considéré comme propre à la consommation animale ou humaine. Un moratoire sur la consommation de l’ensemble des OGM s’avère nécessaire afin de vérifier les autres tests.

 

 

Una preocupacion seria : el maiz OGM autorizado es impropio para la consumicion, la caja de maiz Bt MON 863

 

read more (spanish version)

Produire du médicament dans du maïs OGM en plein champ : Juin 2005

Jeudi 11 Janvier 2007
Le CRII GEN a décidé de saisir le Tribunal Administratif de Clermont Ferrand contre une décision du Ministère de l’Agriculture datée du 27 avril 2005 autorisant la demande de projet de la société Meristem Therapeutics sur la dissémination volontaire dans l’environnement de maïs génétiquement modifié en vue de produire de la lipase gastrique du chien. Le CRII GEN dénonce non pas la production de la lipase gastrique à partir d’OGM mais la production en milieu ouvert. Il souhaiterait par conséquent rappeler que les Etats Unis viennent précisément de limiter cette pratique à la suite d’un accident qui s’est produit en 2002 alors que la société Prodigène contaminait 500.000 tonnes de soja par mélange avec un maïs OGM produisant un vaccin porcin. La France n’a pas transcrit la directive 2001/18 concernant les expérimentations d’OGM en plein champ qui met en place un principe de précaution, pas fait d’études sur le milieu récepteur de l’OGM, et pas développé de méthode de traçabilité disponible pour savoir si un maïs alimentaire est contaminé ou non par ce médicament non homologué à base d’enzyme de chien.